Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15
The Next Vortex » Oliverv Stone

Posts Tagged ‘Oliverv Stone’

Ouais je sais, c’est débile, mais j’ai du mal à me souvenir de son nom et je suis obligé de faire un copier/ coller depuis le wiki pour le mettre ici : J. Edgar Hoover.

Peut-être que le JFK de ce sale drogué d’Oliver Stone (Umour) me fout dedans, surtout qu’apparaissait, selon mes souvenirs, cette grosse tapette de JFK, oups, J Edgar Hoover.

D’ailleurs, qui était le mieux à même de mener ce rôle de composition pour le film de Robert Eastwood ?
Je vous le donne en mille, cette tapette de Leonardo (prénom de tapette) Di Caprio. Parce que je voudrais pas dire, mais même si il en a emballé pas mal de gonzesses dans sa carrière d’acteur, Léo est homo ; Je peux vous dire que ma source est fiable, puisqu’elle s’occupe de ranger des magazines people dans les rayons du bureau de presse d’Intermarché face au Parc de Moine.

Et puis il n’y a qu’à écouter sa voix doublée en français pour s’en convaincre.

Mais La Miss et votre serviteur n’avons pu goûter aux joies de la traduction, car nous avons décidé d’aller voir ce film dans sa version originale sous-titrée.

Premier point :

Des billets à 4€ l’unité via le C.E de la boite, c’est ce que j’appelle un tarif juste et disons le même, social ; après la TVA sociale, inventons le ticket de ciné social (club).

Car à 9€ le billet en plein tarif, ça fout les boules, même si c’est du numérique ; le pire étant de mater de la bouse en numérique. BigStef peut témoigner.

Ce film dont je ne me souviens plus du titre, retranscrit la vie (enfin pas tout bébé, sinon on rajoutait une heure de film) de ce monsieur qui a dirigé pendant 150 ans le Aiffe Bi ouaille ; Dans l’oreillette on me dit que c’est moins mais peu importe. Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il a le record de longévité à la direction de cette institution fédérale.

L’œil de M.Eastwood se veut objectif, sans juger le personnage. Simplement et grâce à de judicieux flasback, qui ont dérouté La Miss au début, il remet JiJi dans les différents contextes qui ont émaillé sa vie.

Je vous passe le copier/ coller du wiki sans le nommer, mais qui me ferait paraitre super intelligent et je peux vous dire que le gars il en a vu et fait des choses.

L’œil de Sauron (mince je m’égare de l’Est), est comme posé sur un piédestal et nous donne à observer les faits et gestes de J.E.H. Grâce à des inventions de dialogues entre sa secrétaire, son meilleur collaborateur (et copinou) et lui, on se rend compte de ses qualités et défauts.

Un être affabulateur (ou largement enjoliveur), déterminé, anti-communiste, colérique, manipulateur et homosexuel ; ce qui à l’époque, pour ce dernier point, pulvérisait n’importe qu’elle autre faiblesse.

Grâce à cela il avait une super copine secrétaire particulière, qui préférait la paperasse au sexe (enfin c’est ce que je m’imagine, car avec son corps de déesse on aurait pu …) et un copain bras droit, lui même homosexuel ; dans une Amérique puritaine ça aurait troué le cul à pas mal de savoir cela.

On passe rapidement sur le côté politique de la chose (sinon on avait un film de douze heures trente), on ne parle quasiment pas de sa relation à cran avec les frangins K (un peu avec Bobby, juste pour nous faire comprendre que c’est pas la joie entre eux) et on a un film qui essaie de nous mettre en avant l’humain plutôt que le cacique.

Si c’est réussi ? En tout cas on s’est pas fait chier, sauf la fin qui est un peu longuette (bon il va crever ce con ? C’est qu’on commence à avoir la dalle…).

Je n’ai rien d’autres à ajouter, mais cela faisait longtemps que j’avais été voir au cinéma autre chose que de la daube.

Ptète BigStef qui porte la poisse…..