Posts Tagged ‘mouss’

Ayant récemment pris mon indépendance en passant d’un logement étudiant à un véritable appartement urbain, je me suis décidé à trier progressivement certains tiroirs dans les contrées lointaines et étranges de mes parents.

Quelques cartes d’anniversaire par ci par là, quelques photos d’identité d’ado faites totalement à l’arrache, pas rasé, pas coiffé, et d’un lendemain de cuite (au moins j’en connais qui se marrent chaque fois quand ils contrôlent mon permis de conduire, ha la vache la photo est à vie :( ).

Et puis là j’ai retrouvé deux enveloppes rangées à part, avec le plus grand soin.

La première contenait un petit mot de Greg’en’mousse « scellant l’amitié franco-belge » (sic) et me confiant 3 magnifiques stickers « HFR-Born to play » avec le logo superbement conçu par Alizean de mémoire. Je comptais en mettre un sur ma bagnole à l’époque…

Sauf que je n’en avais pas encore. C’est maintenant chose avérée, il va donc falloir que je trouve trois places sympas (ceci est un appel à candidatures).

La deuxième contenait un mot de Cholet-Town.

Plus triste, celui-ci était adossé à une carte « Merci » concernant le décès de ce très cher Coolrod que je n’ai jamais eu l’occasion de voir de mes propres yeux pour la peine. Cette carte, je l’ai rangée là pour une raison, avec un post-it dessus, écrit dans une qualité d’écriture manuscrite qui ne me ressemble pas du tout, en bon dyslexique que je suis.

J’y avais écrit à l’époque « Fais pas l’con: tu la gardes tant que tu ne lui as pas payé tes respects sur place ».

A l’époque, j’avais pas non plus les moyens de bouger que j’ai maintenant.

Tout ça pour te dire Jof’, toute la communauté et particulièrement Coolrod: je garde la carte jusqu’à ce que l’apéro musclaÿ ait jailli une dernière fois en ta compagnie.

 

Affectueusement, le Belge.

 

Ouais je sais, je sais. Il n’y a pas eu de billet recette depuis le fabuleux poulet sauce aigre douce de La Miss.

Rien, nada, colchique dans les prés, queud, depuis le 15 février de cette année. La honte !

Et pendant ce temps, le pauvre petit Mouss est obligé de s’ouvrir des boites. Car il attend que le Vortex lui propose une recette qui le changera de la choucroute en boite (il parait qu’on ne mange que ça en Alsace).

Et bien mon petit Mouss, ton vœu va s’exaucer là maintenant, tout de suite.

Et pour te changer de ta terre natale, je te propose un voyage en Inde (le pays que ce looser de Colomb a confondu avec les States).

Read on »

Ouais depuis peu, je dispose d’un super téléphone (que ton nom soit sanctifié, Jambe).

Dans le landernau des Geeks (et ils sont de plus en plus nombreux, à croire qu’ils se reproduisent) on appelle ça un smartphone ; le terme a, je crois, été créé par Microsoft, ce qui est ironique, compte tenu de la faible part de marché qu’occupe son système ad-hoc.

Passons.

Sur ce fantastique HTC HD2 (que ton nom soit glorifié, Jambe) piloté par un système Android dernier cri, on peut dire que l’engin ne bronche pas.

Pourtant ce n’est pas faute de lui avoir coller un fond d’écran animé (le genre de truc qui suce bien le hardware) et des applications, en-veux-tu-en-voilà.

Rien. La machine encaisse sans broncher. Une bien belle bête (que ton nom soit divinisé, Jambe) je vous dis.

Mais voilà. Un smartphone aussi puissant (que ton nom soit célébré, Jambe) soit-il, ne peut rien contre le bug de la muerte. Read on »

Hey !

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j’avais écrit un petit billet sur notre course au semi-marathon de Nuaillé.

Bon ok, il n’y a eu qu’un commentaire (pour une fois c’était pas Mouss), donc vous êtes certainement passés à côté.

quoiqu’il en soit, des photos de la compétition sont en ligne sur le site de l’organisation.

Alors on va jouer à un petit jeu. Vous devez trouver La Miss et JoFission. Je vous mâche le boulot et je publie seulement les deux photos sur lesquels nous apparaissons.

Indice chez vous : Nous nous déplaçons en couple

J’étais bien avancé dans une réponse à notre très cher Jambe lorsque mon commentaire a été absorbé par je ne sais quel puits du Sarlacc.

Ah les mystères de l’internet avec ses bugs toujours aussi surprenants…

Sur le coup ça fait mal, mais ça aurait été pire si ça avait été un billet de cet acabit.

Passé l’émoi de la déception, je décidais finalement d’écrire un article sur La Route de Cormac McCarthy.

J’espère que cela répondra à ta question, Mouss, et à toutes celles qui trottent dans ta tête.

Read on »