Posts Tagged ‘market’

Bonjour. Ayant emmené La Miss à la mine dés potron-minet, me voici tôt sur le nordinator. J’aurais pu ouvrir un bouquin mais j’ai peur de m’empaffer, surtout que BigStef doit venir courir avec moi à 9h00.

Faut donc que je garde l’oeil ouvert et le bon, car on appelle BigStef, Speedy Gonzales, tellement il va vite (même pour faire l’amour à ce qu’il parait).

Bref. En ce moment sur le Market, qui est devenu le Google Play, il y a une série d’applications en promo afin de fêter dignement cette nouvelle appellation.

A l’heure du jour d’aujourd’hui (pardon, mais j’aime bien me foutre de la gueule des beaufs), voici un utilitaire fort attrayant, Smart Tools. Comprenant divers outils, tels que la mesure de grande et de petite distance (CLB de BigStef), d’angle, de niveau, de décibels, de vibration, de métaux…

Un vrai couteau suisse.

Le Vortex approuve Smart Tools

Mais rien ne vaut une vidéo aussi explicative que celle-ci :

Et puis à vingt centimes, il n’y pas grand risque.

Ouais ptung, la vache ! Il remonte le dernier billet sur Le Vortex. Le 07 Février !

Bon c’est le mois le plus court et ça m’a pris par surprise. C’est poussif comme excuse ? J’en conviens.

Mais rappelez-vous, je vous avais prévenu. Il y aurait moins de billet à venir. La crise tout d’abord, qui assèche mon esprit, avec son lot de mauvaises nouvelles. Et l’accompagnant, la clique politique qui gesticule à défaut de changer le monde. Ils ont fait entrer le loup dans la bergerie ces cons et maintenant ils s’aperçoivent que c’est lui qui est au commande. Bande de moutons…

Alors à quoi bon voter ? Et si on disait merde à la droite et au PS ? Moi je verrais bien une coalition rouge/ verte. Ce serait de l’inédit et au moins on pourrait se dire qu’après, on aura tout essayé.

Sans déc, un petit tour dans l’espace ça me ferait du bien. Malheureusement il se pourrait que je ne vive jamais cette aventure. Peut-être le loustic qui gigote dans le ventre de La Miss pourra lui… Elle ou lui sera peut-être ingénieur sur une base lunaire, à participer à la construction d’un Seconde Chance

Ce sera la phase deux de la conquête spatiale. Là où l’on s’était arrêté en 1972, l’être Humain sera de nouveau au centre de l’histoire ; et pourquoi pas à ses côtés, des robots humanoïdes qui l’assisteront dans sa tâche.

J’espère juste que ces robots ne seront pas les « nègres » de l’esclavage, de l’apartheid et du ku klux klan. Qu’ils auront un statut d’être vivant, équivalent à celui de l’Homme, avec cette distinction de meilleur ami ; comme nos animaux qui ne seront plus à la base de notre alimentation, car l’Homme aura évolué et ne mangera plus que des choucroutes galactiques à base de culture en labo ; non ce ne sera pas de la merde Jean-Pierre, juste un tournant dans notre histoire.

Mais le financier étant un être aussi difficile à éliminer qu’un troupeau de cafards, il se pourrait bien que l’avenir soit crasseux. Bon au moins ça donnera de bonnes chansons de blues et des romans noirs.

Quoiqu’il en soit l’avenir sera écologique ou spatial (ou les deux mais je ne me berce pas d’illusion). Si on ne favorise pas l’un ou l’autre, on est assuré de crever en enfer.

Et vous ? Vous faites quoi en ce moment ? Moi je suis toujours à gravir mon Trône de Fer, entre deux chapitres je me tape un bouquin. Là c’est Le Vrai Monde de Natsuo Kirino. Promis ça fera l’objet d’un billet.

Enfin ça, c’est quand je décroche de Jelly Defense sur plate-forme Android.

Juste un aparté entre vous et moi. Les prochaines consoles portables, elles sont déjà là. Je sais pas ce que ça donne avec le iphone, mais sous Android c’est bien le cas. D’ailleurs il n’y a qu’à voir le nouveau nom de l’android market pour s’en rendre compte. Parce que passé la super application qui te fait envoyer des sms en bougeant ton corps grâce au gyroscope du téléphone, ben voilà… Tu vas pas t’installer 12 widgets météo (bon moi je suis à trois, mais bon) ou 5 capteurs de wifi !!!!
Nintendo a du soucis à se faire…

Donc, Jelly Defense, c’est un jeu Tchipique sur Android, le Tower Defense. Voir Définition. On positionne des armes (des ispices de tours) statiques le long de l’itinéraire qu’emprunte l’ennemi, afin de l’empêcher de voler les cristaux de pouvoirs. Basique, mais la situation l’est beaucoup moins et vous avez droit à un bon foutage de gueule si vous perdez la manche.

Argh ! Je m’assèche à nouveau. J’espère que cela durera moins longtemps que la dernière fois. Et promis ce sera moins le bordel. Quoique je n’en sais rien en fait. Mais nous sommes dans le Vortex de l’Info, n’est-ce pas ?

Android ou Iphone ? Une question qui n’avait pas lieu il y a deux ans. Au début le tactile c’était uniquement le téléphone « intelligent » d’Apple. Après a débarqué Android et Google et les choses ont commencé à changer.

Je ne veux pas argumenter, contre argumenter, car dans cette histoire de geek, il y a pas mal de subjectivité.

Enfin juste pour dire que l’Iphone n’a pas d’emplacement SD (merci pour ce rappel Twan) et que si tu veux augmenter la capacité de stockage… ben il faut en changer et donc raquer. Mais de toute façon si tu veux du Apple il faut admettre de raquer sa race.

Donc quand tu es pauvre tu oublies Apple et tu vas t’acheter un terminal Android. Ou bien tu vas faire les poubelles, mais attention tu pourrais te prendre une prune qui sera aussi indigeste que la pomme de l’autre.

De toute façon l’avenir ce sera les implants dans le cerveau et une vision HUD. Et cela en sera fini des coques fines et des écrans dégueulasses.

Ce billet ne sera donc qu’une liste non exhaustive des applis sympathiques qui encombrent mon superbe HD2 (Jambe si tu me lis…).

Depuis quelques mois on trouve les applis sur le web et plus seulement via le market du mobile.

Quand on est assis devant son PC c’est quand même plus pratique (Patrick, pardon). Surtout qu’on peut décider d’installer une application depuis l’android market sans avoir à faire une manipulation sur le mobile.

oh putain va falloir mettre des ul ol li et je déteste faire ça (jmi comprends)

Read on »

Au début, quand j’ai reçu mon HTC Dream il y a un truc qui me désespérait.

J’avais beau chercher sur le ouaibe, je ne trouvais pas l’android market.
Ça m’a donné des sueurs froides car ça m’a fait douter sérieusement sur mes compétences de geek.
Au final j’ai compris qu’il n’était disponible que sur le système android.

Et bien qu’il soit ergonomique je n’arrivais pas à comprendre le choix de Google de le limiter à sa seule plateforme portable.

C’est vrai quoi, c’est quand même plus sympa d’aller voir les applications directement sur son PC (la taille de l’écran c’est tout de même un avantage énOOoorme par rapport à celui du téléphone) et ensuite de les synchroniser via l’identification Gmail.

Enfin c’est désormais chose faite puisque le market est disponible à cette adresse : market.android.com

En plus ça permettra à ceux ne disposant pas de smartphone Android, de voir ce que l’on peut installer dessus ; n’est-ce pas BigStef ! 😉

PS : A noter qu’en se connectant au site ouaibe, on a un récapitulatif de toutes les applis installées sur le smartphone. Comme pour le reste, adieu les sauvegardes à la main.