Posts Tagged ‘Le trône de Fer’

 Et au long des ères peut mourir même la mort

 

 

Un peu le Vortex ça, non ? Un jour il s’agite et puis plus rien pendant des semaines.

Heureusement il y a mon « nègre » qui travaille et qui s’occupe de me dire qu’il faudrait mettre à jour « wordpress » (la plate-forme du Vortex) ; chose faite M. Twan.

aparté : Savez-vous comment désactiver le pavé tactile d’un putain de laptop ASUS ?

Bon et puis de temps en temps je trouve l’envie d’avoir envie…

Tout d’abord :

 

  1. Il neige sur Cholet Town (3/4 flocons qui se battent en duel)
  2. J’ai fini le dernier opus du « Trône de Fer » paru à ce jour ; tome 15. J’ai donc rattrapé tout le retard. Je me suis tapé aussi la BD (un seul volume pour le moment), j’attends la série de HBO (La Miss aussi). Bref je suis complètement fou de cet univers.

    Et je pense qu’on en a pour un paquet de temps avant que l’histoire ne se termine.
    Et je peux pour vous dire que l’auteur ne brode pas, mais qu’à mon avis, il ne s’est pas rendu compte de l’énormité de la chose ; sans compter les fans qui lui couperaient la gorge si il s’arrêtait. Allez bosse George et meurt pas avant d’avoir fini, sinon le dieu Noyé (alias Cthulhu à mon avis, petit clin d’oeil de l’auteur) te pourrira dans les abysses…

  3. Un logiciel à installer urgemment sous Android, c’est SwiftKey, trouvable sur le market. Franchement la dernière trouvaille est diabolique !!!!!

    Ils ont inventé le surf sur clavier tactile ; CoolRod tu en manques des choses… J’avais déjà essayé le surf sur clavier physique, mais mis à part flinguer la lettre « L » ça n’a pas servit à grand chose

  4. J’ai acheté les deux premiers tome de la série des « Robots » d’Isaac Asimov ; j’avais lu le premier quand je n’avais pas de moumoute sur le torse et je me suis dit que c’était pas une mauvaise idée de revenir à la base de ce qui sera notre avenir quotidien.
  5. Je me taperais bien « « Monstrueux » de Natsuo Kirino, malgré les critiques mitigées..
  6. Faut que je me relance sur 3 BD, « Walking Dead », « Pluto » et que je lise le cadeau du beauf, [genetiks].

Bon allez ça suffit pour aujourd’hui.

A la prochaine !

PS : Ouais j’ai dit « tout d’abord ». Bon ok. Mais j’ai pas dit que ça pouvait être le commencement d’une série de billets… 😀

Ouais. On dit souvent, « les blagues les plus courtes sont les meilleures ».

Game of Thrones ce n’est pas une blague. C’est long, mais qu’est-ce que c’est bon. Une pure jouissance intellectuelle.

Là j’ai fini le tome 12 et vais aborder le tome 13. Le Trône de Fer c’est exclusif. Au début j’avais du mal à m’y faire suite à mon périple science-fiction et j’ai ponctué mon aventure dans Westeros par de petits (par la taille) bouquins. Mais force est de constater qu’après le deuxième opus, l’avancée dans les intrigues de G.R.R Martin allait devenir l’unique objet de mes pensées, jusqu’à ce que tout cela prenne fin, ou bien que j’ai rattrapé le rythme de l’auteur.

Bon alors je vais vous dire, la série TV est très bien, et elle promet d’être aussi très longue ce qui est à souhaiter, mais franchement, à côté de l’oeuvre littéraire, … Non ce n’est pas comparable. Désormais ma petite Arya à les traits de l’actrice qui l’interprète, Jaime, Cersei, Tyrion aussi… Même Ned que j’imaginais autrement ; pas en clone de Boromir en tout cas.

Les bouquins c’est juste plus intense, plus fouillé, tant au niveau des caractères que des descriptions ; quoique sur ce dernier point, G.R.R Martin est moins dense qu’un Tolkien ; de toute façon les descriptions, en général, c’est parfois des moments difficile à imaginer, tant les mots, inconnus pour certains (et le dico pas à portée de main, surtout allongé dans le lit), n’éveillent rien en sa conscience.

Breeeeef.

Et il y a aussi la pléthore de personnages annexes avec des responsabilités plus ou moins importantes, qui seront évoqués une fois ou dix fois, tout du long des livres et qu’il faut recaser avec plus ou moins de chance ; en allant à l’essentiel ce n’est pas très grave et parfois les briques se réajustent tout naturellement.

Mais voilà, la cohérence du récit et l’ampleur prise par l’oeuvre font qu’on est face à autre chose qu’un duplica pour adultes du Seigneur des Anneaux de Jean-Martial Tolkien.

Le Trône de Fer ça se mérite, mais bondieu, qu’est-ce que c’est bon.

Billet écrit sous la pression d’un bébé en manque de lait. Papa Jambe comprendra.

Une partie de la fratrie Lannister, les plus sympas.

Pfui, parti trop tôt ces deux là

Ouais, vous n’êtes pas sans savoir que, depuis que j’ai découvert le premier tome du « Trône de Fer », je ne lâche plus la série ; actuellement j’en suis au tome 8 et autant vous dire que c’est passionnant.

Mais voilà, l’auteur est vraiment un enfoiré de première, car ce saloupiot n’hésite pas à vous tuer des personnages que vous avez aimé passionnément.

A tel point, qu’on aimerait parfois un peu plus de classicisme de sa part.

[attention spoiler]

Parce que Ned Stark (Lord Eddard), décapité par sa propre épée (Glace), je l’ai bien eu en travers de la gorge. Déjà que Robert Baratheon, ça m’avait navré (je l’aimais bien ce gros soulot), mais bon, soit, nous sommes dans une littérature d’hommes poilus.

Et je ne parle pas des pérégrinations d’Arya Stark qui n’en finissent pas et de sa pauvre soeur, Sansa, qui avale régulièrement son lot de couleuvres.

Mais là je dis non. Juste au moment où Arya, en compagnie de mon pote Le Limier, Sandor Clégane (je l’aime bien celui-là, j’espère qu’il ne va pas trépasser ; m’enfin vu comment il est coriace…) allait retrouver sa Moman, Catelyn et son frère Robb. Vlà ti pas que ce gros con de G.R.R (en hommage à J.R.R ????) Martin nous les fait tuer en plein mariage, par la trahison de ce vieux chnoque de Walder Frey, qu’il pourrisse en enfer ; j’espère qu’Arya lui fera bien sentir sa lame dans la gorge.

Et hop, fin de chapitre pour Arya poursuivi par Le Limier avec cette phrase choc :

 

C’est à l’arrière de la tête que l’atteignit la hache.

 

Allez on ferme le ban. Si tu veux connaitre le déroulement, avec un peu de chance il faudra attendre cinq ou six chapitres (avec en général le même type de stress pour chaque) ou bien patienter jusqu’au neuvième bouquin.

Ptun les Stark quoi !!!!!

Bref, vas-y Daenerys du Typhon, vas-y me cramer les Lannister avec tes dragons et aussi ce vieux croulant de Frey. Et associe toi à Jon et Arya et on aura une belle fin.

Snif.

Et les loups, pas les loups, non !!!!!

Voilà. Basique (instinct), un titre de billet qui est royalement pompé sur celui du roman, heu, pavé, heu, encyclopédie de G.R.R Martin, Le Trône De Fer.

Oui j’aurais pu faire original (ou pas) en singeant le Trône de Fer par l’Étron de Fer, la Barre de Fer, Le Tronc de fer, que sais-je encore…

Flashback !

Septembre 2010. JoFission alors noyé dans le Cycle de l’étoile de Pandore de Jean-Jacques Hamilton, tombe sur une bande annonce fort alléchante :

Une série produite par HBO, avec un environnement médiéval-fantastique, ça ne peut que donner envie.

Mais JoFission en vieux loup de mer qu’il est, décide de lire la fresque de G.R.R Martin avant de voir une seule autre image de la série, afin, se dit-il, de ne pas se polluer l’esprit par une vision qui ne serait pas la sienne.

Un an après, il se lance dans l’aventure, fait trois breaks avec « Cyanure » de Camilla Läckberg, « Le vrai Monde » de Natsuo Kirino et « La Forteresse Noire » de F. Paul Wilson et achève son périple, début avril. Enfin la première partie, puisque c’est dans un seul et même livre de 700 pages, que sont regroupés les tomes, « Le trône de Fer » et « Le donjon Rouge »…

Fin du Flashback

Read on »

Ouais ptung, la vache ! Il remonte le dernier billet sur Le Vortex. Le 07 Février !

Bon c’est le mois le plus court et ça m’a pris par surprise. C’est poussif comme excuse ? J’en conviens.

Mais rappelez-vous, je vous avais prévenu. Il y aurait moins de billet à venir. La crise tout d’abord, qui assèche mon esprit, avec son lot de mauvaises nouvelles. Et l’accompagnant, la clique politique qui gesticule à défaut de changer le monde. Ils ont fait entrer le loup dans la bergerie ces cons et maintenant ils s’aperçoivent que c’est lui qui est au commande. Bande de moutons…

Alors à quoi bon voter ? Et si on disait merde à la droite et au PS ? Moi je verrais bien une coalition rouge/ verte. Ce serait de l’inédit et au moins on pourrait se dire qu’après, on aura tout essayé.

Sans déc, un petit tour dans l’espace ça me ferait du bien. Malheureusement il se pourrait que je ne vive jamais cette aventure. Peut-être le loustic qui gigote dans le ventre de La Miss pourra lui… Elle ou lui sera peut-être ingénieur sur une base lunaire, à participer à la construction d’un Seconde Chance

Ce sera la phase deux de la conquête spatiale. Là où l’on s’était arrêté en 1972, l’être Humain sera de nouveau au centre de l’histoire ; et pourquoi pas à ses côtés, des robots humanoïdes qui l’assisteront dans sa tâche.

J’espère juste que ces robots ne seront pas les « nègres » de l’esclavage, de l’apartheid et du ku klux klan. Qu’ils auront un statut d’être vivant, équivalent à celui de l’Homme, avec cette distinction de meilleur ami ; comme nos animaux qui ne seront plus à la base de notre alimentation, car l’Homme aura évolué et ne mangera plus que des choucroutes galactiques à base de culture en labo ; non ce ne sera pas de la merde Jean-Pierre, juste un tournant dans notre histoire.

Mais le financier étant un être aussi difficile à éliminer qu’un troupeau de cafards, il se pourrait bien que l’avenir soit crasseux. Bon au moins ça donnera de bonnes chansons de blues et des romans noirs.

Quoiqu’il en soit l’avenir sera écologique ou spatial (ou les deux mais je ne me berce pas d’illusion). Si on ne favorise pas l’un ou l’autre, on est assuré de crever en enfer.

Et vous ? Vous faites quoi en ce moment ? Moi je suis toujours à gravir mon Trône de Fer, entre deux chapitres je me tape un bouquin. Là c’est Le Vrai Monde de Natsuo Kirino. Promis ça fera l’objet d’un billet.

Enfin ça, c’est quand je décroche de Jelly Defense sur plate-forme Android.

Juste un aparté entre vous et moi. Les prochaines consoles portables, elles sont déjà là. Je sais pas ce que ça donne avec le iphone, mais sous Android c’est bien le cas. D’ailleurs il n’y a qu’à voir le nouveau nom de l’android market pour s’en rendre compte. Parce que passé la super application qui te fait envoyer des sms en bougeant ton corps grâce au gyroscope du téléphone, ben voilà… Tu vas pas t’installer 12 widgets météo (bon moi je suis à trois, mais bon) ou 5 capteurs de wifi !!!!
Nintendo a du soucis à se faire…

Donc, Jelly Defense, c’est un jeu Tchipique sur Android, le Tower Defense. Voir Définition. On positionne des armes (des ispices de tours) statiques le long de l’itinéraire qu’emprunte l’ennemi, afin de l’empêcher de voler les cristaux de pouvoirs. Basique, mais la situation l’est beaucoup moins et vous avez droit à un bon foutage de gueule si vous perdez la manche.

Argh ! Je m’assèche à nouveau. J’espère que cela durera moins longtemps que la dernière fois. Et promis ce sera moins le bordel. Quoique je n’en sais rien en fait. Mais nous sommes dans le Vortex de l’Info, n’est-ce pas ?

Je ne peux résister à cette citation :

La culture, c’est comme la confiture: moins on en a, plus on l’étale

Et bien pour les livres c’est pareil. Comment se la mousser (rien à voir avec Monsieur Jambe) en disant lire quatre ou cinq bouquins par mois ?

Je vous invite à lire la suite.

Read on »