Posts Tagged ‘Le Monde Diplomatique’

Ouais !

Bon le Vortex vivote depuis quelques temps. Le fait que je n’ai pas le temps de le mettre à jour explique en partie cela ; surtout que ce sagouin de WordPress (la plate-forme sur laquelle est développé le site) ne veut pas faire la faire automatiquement, ce qui m’arrangerait, pourtant.

Malgré cela, Il va falloir que j’en trouve (du temps) pour réaliser cette opération fort délicate. Je suspecte ma version d’être un trou d’air où les données passent (Claude) allègrement.
Ce qui fait que la dernière fois, j’ai reçu une facture de mon hébergeur pour dépassement de quota.
Total : 0.18€ à régler dans les plus brefs délais.
Heureusement, j’ai un peu d’argent de côté ce qui m’a permis d’éviter un emprunt à la banque ; au vu de l’année qui nous attends, j’ai plutôt bien fait.

Et puis je ne vous cacherais pas que l’ambiance délétère qui suinte à longueur de temps dans nos médias, ne me donne plus l’envie de réagir.

Donc, mis à part un évènement d’importance, genre quelque chose d’intelligent et constructif, Le Vortex ne commentera plus rien qui soit en relation avec la sphère politiquo-économique et au moins jusqu’aux prochaines élections.

Ma lecture d’un dossier sur le Monde Diplomatique de Janvier a fini de m’achever là-dessus ; non pas que le Diplo fasse du torchon, mais leurs dossiers, en particulier, La crise de 2008 a commencé il y a quarante ans, par Wolfgang Streeck, sont particulièrement bien étayés et documentés. Où comment réaliser à quel point notre démocratie est fragilisée et que le futur ne semble pas très positif pour cette dernière.(1)

Read on »

Ah ah. CoolRod aimait bien employer cette expression pour faire peur à ses collègues et c’est donc logiquement que je me suis emparé de cet héritage.

LA CRISE ! LA CRISE !

Ben ouais on est en plein dedans et à chaque jour son sauvetage et sa réplique négative venant des marchés.

On vit tellement dans la peur qu’on se dit que les Grecs, ils ont qu’à se faire voir … chez eux ! Débrouillez-vous les gars, mais surtout ne venez pas nous plomber la croissance. Fallait pas tricher !

Sauf que les Grecs ne sont pas à l’origine du chaos mondial. Que d’autres pays Européens sont mal (Portugal, Espagne, Irlande, Ritalie, …). Mais voilà quand ça commence à sentir mauvais on a tendance à jeter les bons sentiments à la poubelle.

Read on »