Posts Tagged ‘deezer’

Ouais, même sous la douche c’est ce que je me dis. Malheureusement La nature m’a doté de ce défaut, il faut bien que je fasse avec…

En deux phrases je viens de faire étal de toute ma modestie. C’est beau.

Passons sur ce trait de caractère pour vous expliquer pourquoi C’est chiant d’avoir (toujours) raison .

A l’heure de maintenant (oui le ridicule ne tue pas), j’ai découvert ce titre lapidaire :

Streaming : Deezer et Universal trouvent finalement un accord

Mon dieu, mais alors désormais, universal (soldier) est enfin le super poto de deezer ? Que nenni mon ami. Car avec un ami comme universal tu n’a pas besoin d’ennemi.

Oui il suffit de lire cette fabuleuse prose de votre serviteur et l’article évoqué ci-dessus, pour s’en convaincre.

Je me permets de commenter quelques lignes du site ZDNet pour vous faire comprendre que le modèle Deezer a vécu :

Rappelons que la plate-forme française a déjà décidé de limiter à 5 heures par mois l’écoute gratuite des morceaux.

Où en fait Deezer, en lâchant sa première concession, a baissé son pantalon. Et comme son adversaire est un gros vicelard il va aller au bout du strip poker.

La preuve :

Universal plaidait pour la limitation de l’écoute du même morceau à cinq fois. (…) Deezer (…) devra tout de même la mettre en place (…). Par ailleurs, Deezer s’est engagé à atteindre un certain nombre d’abonnés payants. En cas d’échec, la plate-forme devra appliquer plus rapidement cette restriction.

Avec la menace d’un procès qui aurait coûté la peau des fesses à Deezer, le major est venu plutôt bien armé à la table des discussions.

Que va t’il rester de la plateforme d’écoute ? Une peau de chagrin et des internautes frustré. Ceux qui ont cru que le téléchargement illégal était de l’histoire ancienne vont devoir réviser leur jugement. Et réviser les cours du gratuit, car le Peer to Peer n’offre plus aucune garantie d’anonymat.

Universal comme d’autres avaient l’occasion, il y a dix ans, de s’adapter à un changement majeur de la société. Ils ont préféré la guerre. D’un côté le lobbying politique avec le DADVSI et son arsenal répressif destiné aux piratins et d’un autre, le laminage de fond des concurrents probables.

Adieu Deezer, tu es un mort en sursis.

Quelle ne fut (de bière) pas ma surprise lorsque je découvris le titre suivant dans mon igoogle :

Le service musical Pandora entre en Bourse

Ah tiens, pandora qui fait de la radio maintenant ? Ça ne doit être que du Hard à écouter, j’imagine…

Ah mais non. En fait je confondais Pandora avec Pantera . Quel idiot.

Ptun, les mecs ils font trop peur. Maman !

le site Pandora existe depuis un moment mais je ne connaissais pas ; le net est vaste…

Mais puisque j’aime fureter, je me suis dit que ça pouvait être sympa de changer de site d’écoute. Deezer ça me gonfle un peu mais j’ai un accès premium et il n’y a pas que Radio Nova dans la vie.

Mais la stupeur s’empara de moi, car le syndrome de la LICENCE avait de nouveau frappé !

Read on »

Oo, AH !

CoolRod et votre dévoué serviteur étions très friand de cette expression après avoir vu La chute du faucon noir (Black Hawk Down) – a mon avis la traduction du titre est encore passée aux oubliettes si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, jmi comprends.

En fait, les gars, dans le film, disaient ça, quand il fallait obéir à un ordre, se dire bonjour, jouer au Marsupilami dans les chambrées ou tout simplement pour répondre à une question.

Et pour reprendre l’expression (en l’adaptant un tantinet) d’un sous-officier de l’école des Fusiliers Marins de Lorient, pour être militaire, faut pas être con. Mais ça aide.

C’est peut-être pour ça que Georges Clémenceau a prononcé cette phrase :

La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires

Juste par curiosité, promenez-vous sur ce site et vous verrez que Georges était un grand comique.

Bref, je nage en pleine digression et vous ne le savez pas encore. C’est là toute la beauté de la chose de ce fantastique Vortex. Peu importe la logique, ici je fais ce que je veux.
Read on »

Quand avec CoolRod on a eu notre premier PC (je me souviens d’avoir joué à Blade Runner, un jeu d’aventure), j’ai découvert l’immensité du net via le modem 56k.

Il fallait rapidement aller à l’essentiel, car surfer à l’époque coûtait cher ; les minutes passaient d’autant plus vite que le chargement des pages était lent, très lent. Un forfait vite bouffé et bruyant.

A noter que cela a fortement affecté BigStef, puisqu’il débranche toujours son PC même si il doit y revenir 5 minutes plus tard.
Read on »

J’aime bien déconner et raconter des conneries. De façon mesurée, sinon vous passez vite pour un con. D’ailleurs c’est bizarre, mais un de mes légumes favoris c’est le concombre et j’adore les fruits confits.

Ce billet va vous conduire à un lecteur exportable de chez deezer contenant de la musique qui nous emmène aux confins du bon goût.
J’en profite car j’ai un conpte premium chez eux par mon forfait orange. Enfin je préfère télécharger légalement et consciencieusement ce que j’écoute. C’est le conseil que je vous donne et qu’il faut dire si les flics viennent sonner chez vous pour contrôler vos 20 000 mp3.

Malgré tout, je pense que vous n’échapperez pas à leurs matraques contondantes ce qui vous laissera fort contrit et contusionné.

Enfin je vous suggère de converger vers la suite.

Read on »