Posts Tagged ‘CoolRod’

Rien de tel qu’un titre accrocheur pour attirer le chaland. M’enfin, faut-il que le titre en question surnage dans l’océan de l’internet.

A défaut d’avoir une quantité astronomique de lecteurs, je peux toujours compter sur la qualité des fidèles visiteurs du Vortex.

Comme ce Monsieur Jambe qui est le principal donateur de commentaires sur le site. Si il devait exister une médaille d’Honneur Vortexienne, ce Monsieur Jambe la mériterait amplement.

Mais comment ne pas citer ces Messieurs, Geddons du Pays de La Bière, Twan du Cambodge, non zut, du Laos, Marcello qu’on dit salace (jeu de mot footballistique) et les autres,Stukka, Plam, Le Chef, Papy, qui viennent moins souvent, mais qui sont tout aussi remarquables.

Ou bien cet autre contributeur en exil au Vietnam, Dave (rien à voir avec le chanteur). Malgré ses 98 heures de travail hebdomadaires, il arrive toujours à poster de temps en temps un petit mot, empli de sagesse asiatique :

ha je le savais t’aime bien les bresiliens…. euh bresiliennes…. pas la peine d’aller si loin vas au bois mon stef…

Et La Miss qui lit tous mes billets, même les plus hermétiques, qui honore le vortex de ses pensées.

Ah mais j’allais oublier quelqu’un. BigStef, alias BeefSteak ou comment inventer le faux Geek :

Le modem 56k l’ayant traumatisé à vie, BigStef n’allume ses joujoux que pour aller vite chercher une information. Referme ton Gmail BigStef ! Il pourrait te facturer les mails ! Et éteins ton Laptop, on sait jamais, avec le wifi, Free va te pomper tous les fonds d’écrans de brésiliennes dénudées qui saturent ton disque dur…

Bref…

Read on »

Ayant récemment pris mon indépendance en passant d’un logement étudiant à un véritable appartement urbain, je me suis décidé à trier progressivement certains tiroirs dans les contrées lointaines et étranges de mes parents.

Quelques cartes d’anniversaire par ci par là, quelques photos d’identité d’ado faites totalement à l’arrache, pas rasé, pas coiffé, et d’un lendemain de cuite (au moins j’en connais qui se marrent chaque fois quand ils contrôlent mon permis de conduire, ha la vache la photo est à vie :( ).

Et puis là j’ai retrouvé deux enveloppes rangées à part, avec le plus grand soin.

La première contenait un petit mot de Greg’en’mousse « scellant l’amitié franco-belge » (sic) et me confiant 3 magnifiques stickers « HFR-Born to play » avec le logo superbement conçu par Alizean de mémoire. Je comptais en mettre un sur ma bagnole à l’époque…

Sauf que je n’en avais pas encore. C’est maintenant chose avérée, il va donc falloir que je trouve trois places sympas (ceci est un appel à candidatures).

La deuxième contenait un mot de Cholet-Town.

Plus triste, celui-ci était adossé à une carte « Merci » concernant le décès de ce très cher Coolrod que je n’ai jamais eu l’occasion de voir de mes propres yeux pour la peine. Cette carte, je l’ai rangée là pour une raison, avec un post-it dessus, écrit dans une qualité d’écriture manuscrite qui ne me ressemble pas du tout, en bon dyslexique que je suis.

J’y avais écrit à l’époque « Fais pas l’con: tu la gardes tant que tu ne lui as pas payé tes respects sur place ».

A l’époque, j’avais pas non plus les moyens de bouger que j’ai maintenant.

Tout ça pour te dire Jof’, toute la communauté et particulièrement Coolrod: je garde la carte jusqu’à ce que l’apéro musclaÿ ait jailli une dernière fois en ta compagnie.

 

Affectueusement, le Belge.

 

1994

Dix ans après l’année qui sert de titre au récit de Georges Orwell. Bien marrant tout ça, surtout quand on voit l’appropriation que s’en est fait la culture « geek » comme Matrix par exemple.

Notre culture nous préparait à vivre ce présent.

En 1994, CoolRod et moi même, JoFission nous n’étions pas encore ces pseudos, juste, Rodolphe et Johann.
Pas d’internet, pas de mp3, pas de téléphone portable. Pourtant à cette époque nous rêvions de tout cela et encore plus en nous imaginant piloter une « ispice » de Faucon Millenium.

Read on »

Tiens ce matin je me suis fait un petit plaisir. Enfin plutôt deux. A 4h30 du mat j’arrivais plus à fermer l’oeil et j’ai été traîner sur le web ; bon je sais c’est pas très écolo de laisser un PC allumé 24/24H, mais voilà, on est un geek ou on ne l’est pas.
Petit aparté : C’est bizarre de taper sur un petit clavier de laptop. Et encore plus bizarre de rédiger un billet dessus. Habituellement j’exécute ce travail sur mon PC du boulot…

Autre truc marrant c’est aussi la différence de rapidité. Parfois sur des applications, je commence à me manger les ongles ou à me cureter le pif en attendant que ça mouline, car le PC du taff est équipé d’une TNT ; pour vous dire l’antiquité que c’est. Regardez la date en allant sur le lien vous allez rigoler.
Mais c’est un sale réflexe, car à la maison tout est plus rapide (sauf l’amour mais c’est une autre histoire).

Fini la digression.

Read on »

Ah ah. CoolRod aimait bien employer cette expression pour faire peur à ses collègues et c’est donc logiquement que je me suis emparé de cet héritage.

LA CRISE ! LA CRISE !

Ben ouais on est en plein dedans et à chaque jour son sauvetage et sa réplique négative venant des marchés.

On vit tellement dans la peur qu’on se dit que les Grecs, ils ont qu’à se faire voir … chez eux ! Débrouillez-vous les gars, mais surtout ne venez pas nous plomber la croissance. Fallait pas tricher !

Sauf que les Grecs ne sont pas à l’origine du chaos mondial. Que d’autres pays Européens sont mal (Portugal, Espagne, Irlande, Ritalie, …). Mais voilà quand ça commence à sentir mauvais on a tendance à jeter les bons sentiments à la poubelle.

Read on »

On glande, on lit des news pas très intéressantes qu’on zappe si le temps de chargement de la page est trop long. C’est dire que parfois sur le net on sfait chier.

Et puis vient le déclic :

Oualah Hospital !

Ptung, un BF2 comme dan l’temps. Sauf qu’il y a un 3 à la place. Bon il y a de fortes chances que je n’accroche pas à cette mouture. Déjà un jeu réseau sans mon Médic de CoolRod, je ne sais pas si je peux encore ; si ce BF3 est autre chose qu’une simple suite, peut-être que ça m’aidera à retourner sur le Ground (Control) …

C’est comme rejouer à RO ou TF2. Pour moi il y a eu un avant et il n’ y aura pas d’après.

La fois où j’ai fait du RO et du TDU, il y avait comme un vide abyssal…

Désinstallation.

Read on »

Tout à l’heure en sortant du resto avec BigStef, je me suis dit que ce serait cool d’écrire un petit billet (à me lire, les billets sont toujours petits) à propos des deux albums entendu le matin même.

Ni une, ni deux, je décidai de me coltiner l’ouvrage ; le travail attendra, me dit le diable

Et comme souvent, dans une vie de geek, le leitmotiv suivant s’imposa :
C’est toujours trop facile de pratiquer sa passion sans emmerdement (désagrément, pour mes gosses quand ils seront en âge de lire).

Cette fois, kézako donc ?

Juste des erreurs 404 dans chaque billet du Vortex.

Read on »

Allez un petit billet sans valeur ajoutée, sans tutoriel argumenté. Juste ma pensée du moment.

Déjà c’est cool de vivre (je parle pour moi). Ma Miss est vraiment super, mes parents au top pour moi, le boulot pas mal, des projets excitants…

Bref tout cela doit participer à l’excédent de bonne humeur qui doit prévaloir sur le reste, plutôt négatif mais pas non plus, grave ; juste des petites choses chiantes, comme ces gens qui vous déçoivent (nan pas toi Big), un locataire qui oscille entre l’ignorance et le baratin, le truc qui pompe la bande passante du Vortex, la prise de tête future pour la réactivation du Vortex de l’Info (je le soupçonne d’être devenu un trou à faille – tiens marrant ça), la mise à jour auto de wordpress qui ne se fait pas et qui va me demander, aussi, une prise de tête future, la pluie (merde c’est bon j’ai envie de faire un barbecue moi), …

Bref rien de très important. L’important, justement, c’est de ne pas (trop) décevoir ses proches et de ne pas se prendre la tête ; Rodolphe me disait souvent, « profite de l’instant présent ». Un sage, mon Frère, car il avait raison…

Tiens Google+ est arrivé. Un ispice de Facebook like. Je m’en fout, je suis déjà « addict ». L’idée des « cercles » est intéressante…

La Freebox V6 qui est une bien belle bête mais qui ne dispose pas encore de tous ses atouts ; merde quoi, je veux partager mes photos de Poneys sur le Nas de la « révolution » avec BigStef !!!!!

MaJ majeure de la Freeboite v6 pour fin Juillet parait-il …

La Révolution justement.

On en entend souvent parler. C’est la dernière connerie marketing en date.
En tête Apple, mais aussi d’autres marques dont je n’ai plus les noms en tête.
Là, ça passe la révolution.
Mais quand il s’agit de révolutionner la société, il n’y a plus personne…

Bande de cons.

Allez il me reste 5 minutes et je vais pouvoir prendre une belle douche venue des nuages.

Le powershot A 3300 IS offert par La Miss. Un bien bel outil que je découvre au fur et à mesure de la lecture de la notice.

Prochain objectif : prendre en photo le museau de Douma avec. Il y a une option qui permet un effet de distorsion obtenu avec le très grand angle.
Ça peut-être pas mal du tout. Surtout que c’est un effet de style que je n’ai jamais réussi à obtenir avec mes appareils précédents.

Photos (si elles sont réussies) en ligne sur Le Vortex.

Rompez !

Le 21 Juin est un jour particulier.

Il regroupe trois évènements majeurs :

  • L’anniversaire de La Miss.
  • Rodolphe de Bourges dont c’est la fête aujourd’hui ; et aussi et surtout celle de Rodolphe mon frère. Je t’aime mon frangin.
  • Le début de l’été ou le milieu de l’été, du point de vue astronomique.

Pour toutes ces raisons, le 21 Juin est une journée exceptionnelle.

Et je ne pourrais conclure ce billet sans dire ceci :

Bon anniversaire Hélène !

Oo, AH !

CoolRod et votre dévoué serviteur étions très friand de cette expression après avoir vu La chute du faucon noir (Black Hawk Down) – a mon avis la traduction du titre est encore passée aux oubliettes si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, jmi comprends.

En fait, les gars, dans le film, disaient ça, quand il fallait obéir à un ordre, se dire bonjour, jouer au Marsupilami dans les chambrées ou tout simplement pour répondre à une question.

Et pour reprendre l’expression (en l’adaptant un tantinet) d’un sous-officier de l’école des Fusiliers Marins de Lorient, pour être militaire, faut pas être con. Mais ça aide.

C’est peut-être pour ça que Georges Clémenceau a prononcé cette phrase :

La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires

Juste par curiosité, promenez-vous sur ce site et vous verrez que Georges était un grand comique.

Bref, je nage en pleine digression et vous ne le savez pas encore. C’est là toute la beauté de la chose de ce fantastique Vortex. Peu importe la logique, ici je fais ce que je veux.
Read on »