Posts Tagged ‘CD’

Hey ! Et oui, JoFission est toujours là, mais forcément moins actif avec qui vous savez. Donc l’activité du Vortex sera un peu chaotique dans les jours, semaines, années à venir … Il faudrait que je songe à me payer un « nègre » pour rédiger mes billets…

Bref, tout ça pour dire qu’il faudra s’habituer aux articles concis.

Moi président de la république, j’écouterais de la musique française…

Depuis j’ai rencontré La Miss et son bagage musical, très chanson française. Alors que tout ce que j’écoutais dans ma langue, c’était les négresses vertes et Noir Désir, La Miss ma fait découvrir tout plein d’artistes forts intéressants.

Avec moi, elle a gagné aussi un nouveau répertoire, dont elle n’aurait pas soupçonné l’existence avant. Et aussi, elle a compris l’intérêt de mettre tous ces CD sous forme numérique ; il y’en avait de la galette à extraire…

Et marié à un geek on s’aperçoit de certains avantages qui vous font économiser des soussous à la fnafnac.

Elle a appris ce qu’était le MP3, le vbr, le FLAC et l’importance de l’encodage. De pouvoir utiliser Foobar2000 pour naviguer dans un océan de nouveauté et autres pépites, avec toujours cette possibilité, lorsque on est trop grisé par ce tourbillon de mélodies inédites, de revenir à son propre répertoire.

Maintenant, c’est moi qui vais à la pêche pour elle.

Et via Deezer, qui me sert de défricheur avec ses autres concurrents, j’ai trouvé un ptit gars avec beaucoup de talent et qui, oh mon dieu, chante en français.

Porté sur le blues, Lartigo n’est pas un gamin, puisqu’il a chanté pendant 10 ans dans un groupe que je ne connais pas.

Par Radio Nova, j’ai pu mettre un nom sur « Le claqueur » et « Fraîche et Spontanée » devrait alimenter les radios cet été.

Je vous recommande vraiment l’écoute de son album qui est excellent. Vous pourrez le faire sur votre Deezer like ou directement sur la page de son label.

La Miss le trouve beau gosse. Bonne idée je me laisse pousser la barbe

1994

Dix ans après l’année qui sert de titre au récit de Georges Orwell. Bien marrant tout ça, surtout quand on voit l’appropriation que s’en est fait la culture « geek » comme Matrix par exemple.

Notre culture nous préparait à vivre ce présent.

En 1994, CoolRod et moi même, JoFission nous n’étions pas encore ces pseudos, juste, Rodolphe et Johann.
Pas d’internet, pas de mp3, pas de téléphone portable. Pourtant à cette époque nous rêvions de tout cela et encore plus en nous imaginant piloter une « ispice » de Faucon Millenium.

Read on »

Oo, AH !

CoolRod et votre dévoué serviteur étions très friand de cette expression après avoir vu La chute du faucon noir (Black Hawk Down) – a mon avis la traduction du titre est encore passée aux oubliettes si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, jmi comprends.

En fait, les gars, dans le film, disaient ça, quand il fallait obéir à un ordre, se dire bonjour, jouer au Marsupilami dans les chambrées ou tout simplement pour répondre à une question.

Et pour reprendre l’expression (en l’adaptant un tantinet) d’un sous-officier de l’école des Fusiliers Marins de Lorient, pour être militaire, faut pas être con. Mais ça aide.

C’est peut-être pour ça que Georges Clémenceau a prononcé cette phrase :

La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires

Juste par curiosité, promenez-vous sur ce site et vous verrez que Georges était un grand comique.

Bref, je nage en pleine digression et vous ne le savez pas encore. C’est là toute la beauté de la chose de ce fantastique Vortex. Peu importe la logique, ici je fais ce que je veux.
Read on »