Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15
The Next Vortex » bébé

Posts Tagged ‘bébé’

Ah ah ah. Mais non un bébé ça ne change pas la vie et les habitudes qui y sont liées…

Bon en ce moment je suis charrette et le temps est une denrée précieuse. Alors malheureusement, pour toi cher lecteur, c’est Le Vortex qui en pâtit.

Un truc qui a bouffé mon planning surchargé, c’est un petit cadeau que j’ai réalisé pour Axel.

Avec quelques conseils de Twan, j’ai fait, sous gimp, un petit travail de montage. Et puisque je voulais en faire un poster pour la chambre de bébé, Twan (encore lui) m’a suggéré un site de développement d’images, pas mal du tout.

Darqroom est spécialiste en ligne de la photographie haut de gamme. La première impression est la bonne, puisque en moins de trois jours, je recevais mon tirage ce matin :

Tu veux être mon copain ?

Emballage impeccable (carton en forme de toblerone géant et deux couches de papiers enroulant le poster) et qualité au top.

Le Vortex recommande ce site.

Bisous je me casse, jsuis à la bourre.

Cher camarade de l’Ouest,

en ces temps troublés, il est important de porter une attention toute particulière aux signes. Les nuages de notre société se sont écartés pour laisser passer deux éclaircies, traversant la France d’Ouest en Est. Ces illuminations croisées ont pris la forme de deux heureuses coïncidences : le mariage de nos parents, et nos naissances respectives.

Nul haruspice n’a pu prévoir ces évènements, sans doute aveuglé par le manque de foi en la portée de ces derniers.

Nous sommes parmi vous, et allons user de notre pouchoupouchoutisme* pour leurrer les fous qui oseraient songer à contrecarrer nos plans.

Moi, Draculait, t’invite à joindre nos forces pour changer le monde.

Transylvanie quand tu nous tiens

Tu partiras de l’Ouest et je partirai de l’Est, nous marcherons seuls, quoi qu’accompagnés par quelques utiles servants, étant bien incapables de gérer nos changes. Ainsi, nos popotins libérés de toute trace malvenue nous permettrons de rassembler nos fidèles pour la jonction finale. Jonction que nous aurions aimer faire en la capitale, mais soyons réalistes : avons nous l’envie de nous taper le périph’ à pince entourés de nos millions d’acolytes ? Certes non, les particules fines, sans façon.

Nous trouverons un champ et, afin de nous assurer honnête financement, entonnerons quelques chansonnettes rythmées, de celles qui plaisent à la jeunesse, histoire de vendre quelques saucisses et deux trois canettes.

Yo les djeuns, une merguez ?

 

Forts de ce pécule, nous monterons une fondation pour le bien du peuple, afin que tous aient accès à des bains à 37°C.

Foi de Mathis Axel, nous vaincrons !

 

* Pouchoupouchoutisme : atout de bambin, hors temps de change.