Posts Tagged ‘Apple’

Android ou Iphone ? Une question qui n’avait pas lieu il y a deux ans. Au début le tactile c’était uniquement le téléphone « intelligent » d’Apple. Après a débarqué Android et Google et les choses ont commencé à changer.

Je ne veux pas argumenter, contre argumenter, car dans cette histoire de geek, il y a pas mal de subjectivité.

Enfin juste pour dire que l’Iphone n’a pas d’emplacement SD (merci pour ce rappel Twan) et que si tu veux augmenter la capacité de stockage… ben il faut en changer et donc raquer. Mais de toute façon si tu veux du Apple il faut admettre de raquer sa race.

Donc quand tu es pauvre tu oublies Apple et tu vas t’acheter un terminal Android. Ou bien tu vas faire les poubelles, mais attention tu pourrais te prendre une prune qui sera aussi indigeste que la pomme de l’autre.

De toute façon l’avenir ce sera les implants dans le cerveau et une vision HUD. Et cela en sera fini des coques fines et des écrans dégueulasses.

Ce billet ne sera donc qu’une liste non exhaustive des applis sympathiques qui encombrent mon superbe HD2 (Jambe si tu me lis…).

Depuis quelques mois on trouve les applis sur le web et plus seulement via le market du mobile.

Quand on est assis devant son PC c’est quand même plus pratique (Patrick, pardon). Surtout qu’on peut décider d’installer une application depuis l’android market sans avoir à faire une manipulation sur le mobile.

oh putain va falloir mettre des ul ol li et je déteste faire ça (jmi comprends)

Read on »

Oo, AH !

CoolRod et votre dévoué serviteur étions très friand de cette expression après avoir vu La chute du faucon noir (Black Hawk Down) – a mon avis la traduction du titre est encore passée aux oubliettes si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, jmi comprends.

En fait, les gars, dans le film, disaient ça, quand il fallait obéir à un ordre, se dire bonjour, jouer au Marsupilami dans les chambrées ou tout simplement pour répondre à une question.

Et pour reprendre l’expression (en l’adaptant un tantinet) d’un sous-officier de l’école des Fusiliers Marins de Lorient, pour être militaire, faut pas être con. Mais ça aide.

C’est peut-être pour ça que Georges Clémenceau a prononcé cette phrase :

La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires

Juste par curiosité, promenez-vous sur ce site et vous verrez que Georges était un grand comique.

Bref, je nage en pleine digression et vous ne le savez pas encore. C’est là toute la beauté de la chose de ce fantastique Vortex. Peu importe la logique, ici je fais ce que je veux.
Read on »