Ouais, pourquoi se faire chier. J’avais besoin de renommer des extensions .ogg en .mp3 pour que le logiciel que j’utilise sur mon HD2 puisse lire mes sonneries favorites ; la dernière Rom installée est bien, fluide, mais la gestion des sonneries est catastrophique ; les contacts sont aussi moins bien…

Bref.

Donc renommer ces extensions (l’utilitaire en question fait plein d’autres choses, comme vous apprendre à faire des quiches lorraines) est d’une facilité et d’une vitesse déconcertante. Fort Patrick, Ant Renamer, son petit nom, s’installe, ou pas (version portable), sur votre système.

Les possibilités de l’engin

J’ai un peu ramé car je n’ai pas pratiqué Linux depuis longtemps. Je tourne sous raspbian 3.6.11. Alors autant partager la démarche :

  1. Créer le répertoire de montage souhaité, par exemple /media/freebox :
    mkdir /media/freebox
  2. Éditer le fichier fstab :
    sudo nano /etc/fstab
  3. Ajouter à la fin une nouvelle ligne, en remplaçant 192.168.0.254 par l’ip locale de votre freebox :
    
    Capture d’écran 2013-03-02 à 20.52.11
    //192.168.0.254/Disque\040dur /media/freebox cifs _netdev,guest,directio,uid=1000,iocharset=utf8,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0
    
    Capture d’écran 2013-03-02 à 21.01.46
  4. Sauver avec la combinaison de touches CTRL+X
  5. Relancer les montages de disques :
    sudo umount -a
    sudo mount -a
  6. Vérifier que cela a bien fonctionné :

    Capture d’écran 2013-03-02 à 20.57.55

 

 Et au long des ères peut mourir même la mort

 

 

Un peu le Vortex ça, non ? Un jour il s’agite et puis plus rien pendant des semaines.

Heureusement il y a mon « nègre » qui travaille et qui s’occupe de me dire qu’il faudrait mettre à jour « wordpress » (la plate-forme du Vortex) ; chose faite M. Twan.

aparté : Savez-vous comment désactiver le pavé tactile d’un putain de laptop ASUS ?

Bon et puis de temps en temps je trouve l’envie d’avoir envie…

Tout d’abord :

 

  1. Il neige sur Cholet Town (3/4 flocons qui se battent en duel)
  2. J’ai fini le dernier opus du « Trône de Fer » paru à ce jour ; tome 15. J’ai donc rattrapé tout le retard. Je me suis tapé aussi la BD (un seul volume pour le moment), j’attends la série de HBO (La Miss aussi). Bref je suis complètement fou de cet univers.

    Et je pense qu’on en a pour un paquet de temps avant que l’histoire ne se termine.
    Et je peux pour vous dire que l’auteur ne brode pas, mais qu’à mon avis, il ne s’est pas rendu compte de l’énormité de la chose ; sans compter les fans qui lui couperaient la gorge si il s’arrêtait. Allez bosse George et meurt pas avant d’avoir fini, sinon le dieu Noyé (alias Cthulhu à mon avis, petit clin d’oeil de l’auteur) te pourrira dans les abysses…

  3. Un logiciel à installer urgemment sous Android, c’est SwiftKey, trouvable sur le market. Franchement la dernière trouvaille est diabolique !!!!!

    Ils ont inventé le surf sur clavier tactile ; CoolRod tu en manques des choses… J’avais déjà essayé le surf sur clavier physique, mais mis à part flinguer la lettre « L » ça n’a pas servit à grand chose

  4. J’ai acheté les deux premiers tome de la série des « Robots » d’Isaac Asimov ; j’avais lu le premier quand je n’avais pas de moumoute sur le torse et je me suis dit que c’était pas une mauvaise idée de revenir à la base de ce qui sera notre avenir quotidien.
  5. Je me taperais bien « « Monstrueux » de Natsuo Kirino, malgré les critiques mitigées..
  6. Faut que je me relance sur 3 BD, « Walking Dead », « Pluto » et que je lise le cadeau du beauf, [genetiks].

Bon allez ça suffit pour aujourd’hui.

A la prochaine !

PS : Ouais j’ai dit « tout d’abord ». Bon ok. Mais j’ai pas dit que ça pouvait être le commencement d’une série de billets… 😀

Installer un émulateur différent chaque fois qu’on souhaite s’adonner aux joies du retrogaming peut s’avérer parfois fastidieux. Depuis peu, un couteau suisse de l’émulation est disponible gratuitement sur Android.

xlGNy

 Il gère l’émulation de ces plateformes :

  • PlayStation 1 (emulator: PCSX ReARMed)
  • Super Nintendo (emulator: SNES9x Next)
  • Nintendo Entertainment System (emulator: FCEUmm / NEStopia)
  • GameBoy / GameBoy Color (emulator: Gambatte)
  • GameBoy Advance (emulator: VBA Next) (*)
  • Arcade (emulator: Final Burn Alpha)
  • Neo Geo Pocket Color (emulator: Mednafen NGP)
  • Virtual Boy (emulator: Mednafen VB)
  • Sega Genesis/Mega Drive (emulator: Genesis Plus GX)
  • Sega Master System/Sega Game Gear (emulator: Genesis Plus GX)
  • Sega CD / Mega CD (emulator: Genesis Plus GX)
  • PC Engine / PC Engine CD (emulator: Mednafen PCE Fast)
  • WonderSwan Color / Crystal (emulator: Mednafen Wonderswan)
  • Cave Story (game engine: NX Engine)
  • Doom 1 / Doom 2 / Ultimate Doom / Final Doom (game engine: prBoom)

Pour l’instant, j’ai uniquement testé l’émulation Super Nintendo rapidement. Cela tourne bien mais un terminal puissant semble nécessaire. Seul souci, sans manette physique certains jeux comme docteur mario deviennent peu jouables.

unnamed

Lien google play : https://play.google.com/store/apps/details?id=org.retroarch

Aussi dispo sur Raspberry Pi : https://github.com/ToadKing/RetroArch-Rpi

Un trailer bien sympathique d’un nouveau jeu de bataille navale cross-platform à venir : PC, Mac, iOS, et Android.

Image de prévisualisation YouTube

En savoir plus : Hands-On Preview

 

Ah ah ! Papa Jof est crevette. Deux mois à fond et enfin les vacances qui se profilent à l’horizon ; Pas de bol, La Miss bosse pendant ce temps. Mais on va se trouver des jours ensemble pour profiter l’un de l’autre avec Axe le louné.

Plus trop le temps d’écrire et à 21h30 je crois que je vais pas tarder à me faufiler sous les draps ; La Miss est de nuit (dommage) et un rhume vient me casser un peu plus.

Mais avant cela, je vous donne un petit cadeau, c’est le top des albums 2012 pour Radio Nova. J’en télécharge déjà une majorité, on verra bien.

En attendant vous pouvez toujours écouter la zik sur leur site.

Et vu qu’il n’y aura pas de top 2013 et plus d’internet à partir de demain, je vous dis à la prochaine !

Et BOUM !

Troisième coup de canon pour « Game Of Thrones », avec la sortie en VF du premier tome de la série en BéDé.

Une petite vidéo pour mieux s’en rendre compte, avant une critique de La Miss et de votre Serviteur, quand ils auront lu entièrement ce premier album.

Juste une très bonne impression sur un projet amorcé depuis pas mal de temps par G.R.R Martin ; même si il gagne du pognon sur la diversification, n’empêche, la créativité est là et si Tolkien avait connu le Net, il aurait eu, lui aussi, les mêmes possibilités pour diversifier son oeuvre.

Moi je m’en fout, ces deux types me font rêver.

C’est vrai que la situation actuelle, à défaut d’être démocratique, est franchement très marrante. Des mecs donnant des leçons aux autres et faisant pire ; au final des militants largués, un parti de droite au bord du gouffre et plus grave, une image de la politique encore plus négative aux yeux des électeurs de tous horizons.

A défaut de pleurer, rions.

C’est l’histoire de trois gars. L’un se casse, que font les deux autres ?

Ouais. On dit souvent, « les blagues les plus courtes sont les meilleures ».

Game of Thrones ce n’est pas une blague. C’est long, mais qu’est-ce que c’est bon. Une pure jouissance intellectuelle.

Là j’ai fini le tome 12 et vais aborder le tome 13. Le Trône de Fer c’est exclusif. Au début j’avais du mal à m’y faire suite à mon périple science-fiction et j’ai ponctué mon aventure dans Westeros par de petits (par la taille) bouquins. Mais force est de constater qu’après le deuxième opus, l’avancée dans les intrigues de G.R.R Martin allait devenir l’unique objet de mes pensées, jusqu’à ce que tout cela prenne fin, ou bien que j’ai rattrapé le rythme de l’auteur.

Bon alors je vais vous dire, la série TV est très bien, et elle promet d’être aussi très longue ce qui est à souhaiter, mais franchement, à côté de l’oeuvre littéraire, … Non ce n’est pas comparable. Désormais ma petite Arya à les traits de l’actrice qui l’interprète, Jaime, Cersei, Tyrion aussi… Même Ned que j’imaginais autrement ; pas en clone de Boromir en tout cas.

Les bouquins c’est juste plus intense, plus fouillé, tant au niveau des caractères que des descriptions ; quoique sur ce dernier point, G.R.R Martin est moins dense qu’un Tolkien ; de toute façon les descriptions, en général, c’est parfois des moments difficile à imaginer, tant les mots, inconnus pour certains (et le dico pas à portée de main, surtout allongé dans le lit), n’éveillent rien en sa conscience.

Breeeeef.

Et il y a aussi la pléthore de personnages annexes avec des responsabilités plus ou moins importantes, qui seront évoqués une fois ou dix fois, tout du long des livres et qu’il faut recaser avec plus ou moins de chance ; en allant à l’essentiel ce n’est pas très grave et parfois les briques se réajustent tout naturellement.

Mais voilà, la cohérence du récit et l’ampleur prise par l’oeuvre font qu’on est face à autre chose qu’un duplica pour adultes du Seigneur des Anneaux de Jean-Martial Tolkien.

Le Trône de Fer ça se mérite, mais bondieu, qu’est-ce que c’est bon.

Billet écrit sous la pression d’un bébé en manque de lait. Papa Jambe comprendra.

Une partie de la fratrie Lannister, les plus sympas.

Pfui, parti trop tôt ces deux là

Ouais. Quatre années. A quelle vitesse je ne sais pas, mais dans mon esprit tu dois dériver dans des notions qui nous sont étrangères, à nous, terrestre.

Depuis que tu es parti, il y a eu quelques mouvements dans ma vie qui t’aurait fait marrer ; La Miss et Axel dit Axélouné, dit Axe le louné.

Là, en attendant La Miss, j’écoute de la zik ; des morceaux communs entre nous me font penser à toi, à l’époque où nous vivions ensemble.

Des fragments de ma vie et de la tienne, notre vie partagée, me viennent à l’esprit.

Des regrets, des remords …

Des joies, de l’enthousiasme …

La vie quoi.

J’ai beau ne croire en rien d’autres de ce que nous vivons et voyons, j’espère te revoir un jour, mon frangin.

Je t’aime Rodolphe.