Archive for the ‘Fun’ Category

Et oui, comme chaque année les vacances d’été se profilent à l’horizon ; pour certains elles se terminent, mais n’en parlons pas. Ceux là ont la chance de ne plus se poser la question : « mais qu’est-ce que je vais foutre aujourd’hui ???? »

Oui, car autant le boulot se substitue à notre cerveau toute l’année, que la période estivale nous demande d’imaginer un nouveau fonctionnement.

Si votre boite, comme la mienne, ferme 4 semaines, bonjour l’angoisse.

Elle est loin l’époque de journée continue d’OFP ou autres zeux-vidéos en compagnie de CoolRod et autres joueurs invertébrés (Umour)…

Bref, vous commencez à paniquer, surtout qu’à la rentrée, qui va se taper toutes les demandes client tombées durant vos congés ? Pas les marmottes en tout cas…

Mais pas de stress les amis. Le Vortex va vous sauver la mise ; vous occuper on est bien d’accord, pas faire votre taff, faut pas déconner non plus.

Déjà téléchargez vous un petit Alexis HK ou un petit Audio Active pour commencer.

Ensuite pour Madame je propose Une petite lecture : Dan WELLS – Je ne suis pas un Serial Killer. Un petit roman à suite (4 semaines c’est long faut donc prévoir du contenu). Selon ce que j’ai entendu c’est un mix entre la série Dexter et Six Feet Under. Jeune sociopathe, John Wayne Cleaver (on ne rigole pas, merci) vie entre sa Moman et sa Tante qui tienne une crèmerie, non pardon une morgue. Un jour les cadavres vont pleuvoir sur la ville. Un méchant loup est dans le secteur ; Y’aura t’il affrontement ? Je sais pas, je l’ai pas lu.

Pour Monsieur, je conseille une bonne glacière, des bières pour le matin, du pastis pour le midi et du rosé pour le soir. Et entre, La Trilogie du Vide de Peter F. HAMILTON. Si vous avez aimé L’étoile de Pandore vous aimerez peut-être ce nouvel opus. Cette série s’inscrit dans le même univers précédemment développé dans La Saga du Commonwealth, 1 200 ans après les événements relatés dans Judas démasqué (wikipédia). Retrouver des personnages comme Paula Myo, c’est Coooool !

Lecture

Sinon pour les chômeurs longue durée, je ne peux que conseiller le Trône de Fer dont la suite est prévue en 2014 (allez on se dépêche G.R.R.).

Tiens juste pour me la péter. J’ai changé d’appareil de téléphonie mobile : Le Nexus 4 de LG by Google ; la photo est de lui. Autant vous dire que Google m’a happé. La version Android est plutôt sympa. Maj Google, Optimisation du partage, et encore plein d’autres choses… Il n’y que le remplaçant de Talk que je trouve moyen et moins réactif que le précédent.

Pour la petite histoire, le HD2 continue sa petite vie dans la famille, car il va équiper mon Popo.

Et pour finir et parce que les billets sont plutôt rare en ce moment sur le Vortex, je vous conseille l’album Broken Brights d’Angus Stone. Plutôt cool à écouter relax en sirotant je sais pas quoi dans le hamac.

Bisous à tous !

Et bon anniversaire BigTouffe !

Je profite de ces temps calmes sur le vortex pour vous parler d’un produit sympa que je viens de trouver.

LedBorg-Angled-690

Le LedBorg est produit par les anglais de PiBorg, société proposant des modules robotiques d’extension pour le raspberry pi. Ces modules sont globalement d’un bon rapport qualité prix. On va s’intéresser à un des modules permettant d’ajouter une LED de notification (proche de celle sur les terminaux Android) au raspberry pi.

Capture d’écran 2013-05-25 à 09.31.42

La LED peut être pilotée de 3 façons

  • Via une interface graphique
  • Par un programme python
  • Par un script shell

On peut donc imaginer 1001 usages selon comment chacun utilise son raspberry pi : notification d’email, statut d’une ressource de raspberry, fin d’un telechargement pour une seedbox …

 

En savoir plus : http://www.piborg.com/ledborg

Voilà quand on se fait chier, ce que l’on peut faire sous Gimp. Bon ça reste du basique, mais je me suis bien marré en m’inspirant d’une affiche de film d’épouvante des années 50.

Ça a choqué Mamy maternelle, mais bon je ne pouvais ne pas profiter des yeux de « psychopathe » d’Axel. D’ailleurs il ne le fait plus et j’ai bien fait de l’avoir pris en photo.

A noter que ce travail ne date pas de mes vacances où je suis largement plus occupé que pendant mon job…

Attention peut choquer les mamy

Pour se donner la patate en ce début de weekend!

Don’t hold back, just push things forward from Ithaca Audio on Vimeo.

Ouais !

Bon le Vortex vivote depuis quelques temps. Le fait que je n’ai pas le temps de le mettre à jour explique en partie cela ; surtout que ce sagouin de WordPress (la plate-forme sur laquelle est développé le site) ne veut pas faire la faire automatiquement, ce qui m’arrangerait, pourtant.

Malgré cela, Il va falloir que j’en trouve (du temps) pour réaliser cette opération fort délicate. Je suspecte ma version d’être un trou d’air où les données passent (Claude) allègrement.
Ce qui fait que la dernière fois, j’ai reçu une facture de mon hébergeur pour dépassement de quota.
Total : 0.18€ à régler dans les plus brefs délais.
Heureusement, j’ai un peu d’argent de côté ce qui m’a permis d’éviter un emprunt à la banque ; au vu de l’année qui nous attends, j’ai plutôt bien fait.

Et puis je ne vous cacherais pas que l’ambiance délétère qui suinte à longueur de temps dans nos médias, ne me donne plus l’envie de réagir.

Donc, mis à part un évènement d’importance, genre quelque chose d’intelligent et constructif, Le Vortex ne commentera plus rien qui soit en relation avec la sphère politiquo-économique et au moins jusqu’aux prochaines élections.

Ma lecture d’un dossier sur le Monde Diplomatique de Janvier a fini de m’achever là-dessus ; non pas que le Diplo fasse du torchon, mais leurs dossiers, en particulier, La crise de 2008 a commencé il y a quarante ans, par Wolfgang Streeck, sont particulièrement bien étayés et documentés. Où comment réaliser à quel point notre démocratie est fragilisée et que le futur ne semble pas très positif pour cette dernière.(1)

Read on »

C’est toujours marrant de se détendre (du slip). Voici un petit sitounet que j’ai trouvé sur Twitter. Ou comment créer un monstre. Idéal pour ceux qui rêvent de venir habiter Pripiat y fonder une famille. Ça donne un aperçu comme ça…

Beuahhh

Bowdel de mewde ! J’espère juste que cette vidéo n’est pas en ligne sans autorisation sur YouTube car c’est toujours à ce moment que passe BigStef alias BeefSteack.

(petite voix) Ouais il est sympa ton site, mais ta vidéo marche pas ….

Oh Allah, fait que cette vidéo reste ! Steuplé.

Read on »

Ouais ou Morgan selon votre culture personnelle.
C’est du jeu de mot de seconde zone mais on fait avec ses capacités intellectuelles du moment.

The Freesound Project, qu’est-ce que c’est ?

Un site comme je les aime. Une banque de données tout à fait légal (oh non je ne m’aventurais pas sur le chemin tortueux de l’humour à deux balles) qui propose des sons et autres échantillons audios sous licence creative commons.

Impeccable pour garnir votre ordinateur d’évènements sonores ; en général, après dix « exclamations » à la suite du système d’exploitation on perd vite le côté fun de la chose et on préfère rendre muet son PC.

Mais bon…

A noter que le téléchargement des fichiers se fait après une inscription sans douleur au forum du site.

Chopé sur Google Buzz (merci MaTT), un artiste qui a dessiné des auto-portraits sous l’emprise de différentes « drogues » ; Marijuana, Valium, Absinth, coco, …

Je vous invite à les découvrir sur le site de Brian Lewis Saunders.

Tiens tout à l’heure j’étais en train de surfer sans véritable but. Le billet de La forteresse Noire avait anéanti en moi toute velléité d’écriture et j’étais encore dépité par l’entourloupe arrivée à La Miss.

Et puis soudain un flash jaillit à l’intérieur de mon cortex cérébral. Purée mais c’était quoi ce site bizarre sur lequel j’allais lorsque je voulais me faire une sieste de deux heures après le repas familial bien arrosé du dimanche ?

C’était il y a plus de trois ans. Une espèce de Vortex Chromatique (autant dire que je comprends même pas le dernier mot) qui diffusait de la musique de façon mécanique.

Mais alors que le nom de ce site restait bloqué dans les limbes de ma mémoire, le seul fait de taper « music chromatic » dans Google m’ouvrit les portes de la perception ! Oui whitney c’était ça !
A vous, les joies de la musique qui donnent l’impression de se transformer en Jack Torrance.

vortex chromatic