28

nov 12

Rigolons un peu

C’est vrai que la situation actuelle, à défaut d’être démocratique, est franchement très marrante. Des mecs donnant des leçons aux autres et faisant pire ; au final des militants largués, un parti de droite au bord du gouffre et plus grave, une image de la politique encore plus négative aux yeux des électeurs de tous horizons.

A défaut de pleurer, rions.

C’est l’histoire de trois gars. L’un se casse, que font les deux autres ?

One Comment

  1. Mouss dit :

    Je ne peux m’empêcher de sourire face à cet ubuesque fiasco.

    Reste que crise économique associée à faillite politique fut un temps synonyme de moustachu puant, alors que là, ça sent fort la blondasse :/

Laisser un commentaire