Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15

Warning: session_start() [function.session-start]: Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/index.php:1) in /homepages/37/d145189805/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/contus-hd-flv-player/hdflvplugin.php on line 15
The Next Vortex » Pantera fait de la radio ?

16

juin 11

Pantera fait de la radio ?

Quelle ne fut (de bière) pas ma surprise lorsque je découvris le titre suivant dans mon igoogle :

Le service musical Pandora entre en Bourse

Ah tiens, pandora qui fait de la radio maintenant ? Ça ne doit être que du Hard à écouter, j’imagine…

Ah mais non. En fait je confondais Pandora avec Pantera . Quel idiot.

Ptun, les mecs ils font trop peur. Maman !

le site Pandora existe depuis un moment mais je ne connaissais pas ; le net est vaste…

Mais puisque j’aime fureter, je me suis dit que ça pouvait être sympa de changer de site d’écoute. Deezer ça me gonfle un peu mais j’ai un accès premium et il n’y a pas que Radio Nova dans la vie.

Mais la stupeur s’empara de moi, car le syndrome de la LICENCE avait de nouveau frappé !

Voici le texte qui accueille les petits français :

Dear Pandora Visitor,

We are deeply, deeply sorry to say that due to licensing constraints, we can no longer allow access to Pandora for listeners located outside of the U.S. We will continue to work diligently to realize the vision of a truly global Pandora, but for the time being we are required to restrict its use. We are very sad to have to do this, but there is no other alternative.

We believe that you are in France (your IP address appears to be …).

(…)

We will be notifying listeners as licensing agreements are established in individual countries. (…) The pace of global licensing is hard to predict, but we have the ultimate goal of being able to offer our service everywhere.

We share your disappointment and greatly appreciate your understanding.

Arghhhh ! Voilà ce qui attend les auditeurs de Deezer et autre spotify. Ou alors ils deviendront des services à la botte des majors, ce qui est d’ailleurs en train de se dérouler sous nos yeux.

Bien sûr, il doit bien exister des possibilités de contourner cette restriction via des proxy, ce qui démontre l’absurdité de nos lois sur le sujet. Mais voilà on est en plein dedans.

D’un côté, un site qui se couvre vis à vis de la loi et de l’autre, un mécanisme porté à bout de bras par le jusqu’au-boutisme des maisons de disques.

Une soluce pas très récente.

No comments yet, be the first.

Laisser un commentaire