8

juin 11

Un Deezer de musique

Oo, AH !

CoolRod et votre dévoué serviteur étions très friand de cette expression après avoir vu La chute du faucon noir (Black Hawk Down) – a mon avis la traduction du titre est encore passée aux oubliettes si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, jmi comprends.

En fait, les gars, dans le film, disaient ça, quand il fallait obéir à un ordre, se dire bonjour, jouer au Marsupilami dans les chambrées ou tout simplement pour répondre à une question.

Et pour reprendre l’expression (en l’adaptant un tantinet) d’un sous-officier de l’école des Fusiliers Marins de Lorient, pour être militaire, faut pas être con. Mais ça aide.

C’est peut-être pour ça que Georges Clémenceau a prononcé cette phrase :

La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires

Juste par curiosité, promenez-vous sur ce site et vous verrez que Georges était un grand comique.

Bref, je nage en pleine digression et vous ne le savez pas encore. C’est là toute la beauté de la chose de ce fantastique Vortex. Peu importe la logique, ici je fais ce que je veux.

Naann, en fait je voulais réagir à deux « news » parus coup sur coup et qui parlait de Deezer et de la difficulté de son concept à s’imposer dans le monde musical.

Ici et .

Voir ici aussi

D’une part on apprend que la plate-forme de musique en ligne en streaming, va réduire le temps d’écoute à 5 heures par mois pour l’accès gratuit ; peanut quoi !

Et d’autre part Pascal Nègre menace de retirer son catalogue pour des raisons que je vous incite à découvrir dans le lien plus haut.

Alors pourquoi tout ceci me chiffonne ?

Personnellement je profite d’un accès « premium » sur deezer car cela est compris dans mon forfait téléphone portable. J’ai rien payé en plus. A la place j’aurais pu choisir la diffusion des matchs de Ligue 1 ; le choix de Deezer s’imposait…

Il semble que je ne suis pas concerné par la mesure qui va affecter ceux qui ne disposent pas d’un abonnement comme le mien.

Juste que le modèle de Deezer est en train d’exploser sous les coups des majors qui veulent du cash. La prochaine étape ce sera quoi ? Payer plus cher des morceaux ou sinon on aura de nouvelles restrictions ? Genre de la pub à gogo, des morceaux tronqués, …

Et puis du jour au lendemain des pans entier de catalogue seront enlevés sur simple volonté divine des maisons de disques.

Pour tous ceux qui voyaient en Deezer, Spotify et autres Jiwa une révolution dans l’écoute de la musique via internet, la déception est là.

Ceux-là même qui pensaient que le téléchargement illégal avait vécu, qu’enfin les filières de productions s’étaient fait une raison, que la conception d’internet interdisait un quelconque retour en arrière. Et bien tout ceci est faux, la preuve se passe sous nos yeux.

A la Belle époque du CD, la culture musicale de chacun se limitait à quelques artistes. Le prix des albums était prohibitif, mais ça, Pascal nègre s’en foutait. Grâce à nos sous-sous il pouvait continuer à nager dans sa piscine remplie de champagne…

Internet est venu changer la donne et cela ne lui plait pas, ni à ses copains d’ailleurs.

Ils ont pesé de tout leur poids pour évincer la licence globale qui est leur Armageddon.

Pendant une dizaine d’années ils ont cherchés à protéger leur acquis. Une d’énergie qui aurait pu être utilisée différemment, en repensant tout le système et en trouvant une alternative au bon vieux CD, qui lui, était à l’origine, une innovation majeure pour la musique.

Mais non, l’industrie du disque veut contrôler internet, en faire une plate-forme de téléchargement légal dans l’espoir de retrouver les marges d’antan, avec un public à la dimension du réseau.

Deezer n’est qu’un fétu de paille sur sa route.

Alors mes amis, n’attendez pas d’être dans les griffes du Mandarin pour réagir.

Car le désert de musique s’installera, comme il s’est imposé aux radios FM.

Continuez le téléchargement ! De toute façon Google et Apple auront la peau de cette industrie. Après ce sera certainement un autre combat, mais chaque chose en son temps.

C’est la lutte finale mes amis !!!!

One Comment

  1. Mouss dit :

    Bien joué les gars, dire que Deezer nous permettait de découvrir des artistes, quitte à acheter leurs albums si nous étions conquis.

    Du coup, on découvrira moins d’artistes, et on achètera moins de CD !! Youhou \o/

    Nan, franchement, bien joué !

Laisser un commentaire